RYTHMES SCOLAIRES


  


À compter de la rentrée 2013, les principes généraux d’organisation du temps scolaire dans le premier degré seront les suivants :
l’enseignement sera dispensé dans le cadre d’une semaine de neuf demi-journées incluant le mercredi matin ;
tous les élèves continueront de bénéficier de 24 heures de classe par semaine durant 36 semaines ;
la journée d’enseignement sera, en tout état de cause, de 5 heures 30
maximum et la demi-journée de 3 heures 30 maximum;
Une journée d'enseignement sera allégée de 45 mn en moyenne;
la durée de la pause méridienne ne pourra pas être inférieure à 1 heure 30.
la pause méridienne ne pourra pas être inférieure à 1 heure 30

À titre d’exemple, dans le cadre de cette nouvelle organisation du temps scolaire, l’ajout de 3 heures de classe le mercredi matin permettra d’alléger les autres journées en moyenne de 45 minutes par rapport à leur durée actuelle.

Certains de ces principes généraux pourront faire l’objet de dérogations, sous certaines conditions, à savoir la présentation d’un projet éducatif territorial ayant des particularités justifiant des aménagements dérogatoires et l’existence de garanties pédagogiques suffisantes (cf. p. 15). Ces dérogations pourront consister dans le choix du samedi matin au lieu du mercredi matin ou dans l’allongement de la journée ou de la demi-journée au-delà des maxima prévus.

Il ne sera pas possible de déroger au principe des neuf demi-journées d’enseignement et à celui des 24 heures d’enseignement hebdomadaire.

Par ailleurs, des activités pédagogiques complémentaires viendront s’ajouter aux 24 heures d’enseignement hebdomadaires. Ces activités seront organisées par les enseignants et se dérouleront en groupes restreints d’élèves. Il pourra s’agir d’une aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages, d’un accompagnement du travail personnel des élèves ou d’une activité prévue par le projet d’école, le cas échéant, en lien avec le projet éducatif territorial.


Des activités pédagogiques complémentaires (APC) viendront s’ajouter aux 24 heures d’enseignement hebdomadaires.
  • Ces activités seront organisées par les enseignants
  • elles se dérouleront en groupes restreints d’élèves.
  • Il pourra s’agir d’une aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages,
  • Il pourra s'agir également d’un accompagnement du travail personnel des élèves
  • Ou d’une activité prévue par le projet d’école, le cas échéant, en lien avec le projet éducatif territorial.
Les communes auront l’obligation d'organiser des activités périscolaires (TAP) pour garantir cette présence, dans le cadre d'un Projet Éducatif Territorial (PEDT), élaboré en association avec les enseignants, association, et Direction académique.

 
 
Guide pratique 2013 - La réforme des rythmes à l'école primaire
  • Une réforme pour mieux apprendre et favoriser la réussite de tous les élèves
  • Les principes fixés par le cadre réglementaire national
  • Une organisation du temps scolaire concertée au niveau des territoires
  • La possibilité de reporter l'application de la réforme à la rentrée scolaire 2014
  • La mise en place d'un fonds d'amorçage pour accompagner financièrement les communes
  • Les activités périscolaires
  • La construction d'un projet éducatif territorial
Télécharger le guide pratique 2013 au format Pdf

Feuilleter le guide pratique 2013

Complément au guide pratique

  • Les modalités d'accueil des enfants sur le temps periscolaire

Télécharger le complément au guide pratique 2013 au format Pdf