ACTUALITES‎ > ‎

RENCONTRE DEPARTEMENTALE : EGALITE FILLES / GARCONS

publié le 6 mai 2017 à 07:52 par fcpe30@hotmail.fr   [ mis à jour : 6 mai 2017 à 07:53 ]

Aujourd’hui, les orientations scolaires et professionnelles restent largement déterminées par le genre.

 

Comment ce phénomène est-il pris en compte dans le monde de l’éducation et de la recherche ?

 

 Le genre en éducation, question abordée depuis les années 1970 au niveau institutionnel.


Quelle est la place du genre dans l'histoire, et notamment dans celle que l'on enseigne ? Quelles sont les représentations du féminin et du masculin en contexte éducatif ? Comment influencent-elles les évolutions scolaires, sociales et professionnelles des élèves ?

 La formation des enseignements et les supports pédagogiques (manuels, films ou albums) sont interrogés dans une logique pluridisciplinaire qui permet de mieux comprendre la complexité des enjeux de mixité et d'égalité des chances à l'école.

 Depuis une vingtaine d’années, les recherches sur le genre en éducation ont porté justement sur la question de l’orientation et notamment la non-diversification de l’orientation des filles.

Cette asymétrie dans les stratégies d’orientation s’observe en particulier au niveau des filières scientifiques et techniques. Ce constat a induit de nombreuses recherches, sur l’appartenance de sexe et le rapport aux savoirs, dans une perspective de compréhension des mécanismes qui influent sur la représentation « genrée » des disciplines scolaires, et sur l’intériorisation de ce rapport en termes d’image de soi en tant qu’élève.

 D’autres travaux se sont conjointement intéressés (dans la même perspective théorique) aux facteurs de reproduction des rapports sociaux de sexe au sein du système éducatif : relations entre pairs, mixité, interactions maître-élèves, représentations du féminin et du masculin au niveau des manuels scolaires, albums de jeunesse… 

 Notre objectif est de vous permettre d’analyser et de réfléchir avec vos enfants, élèves concernant les stéréotypes de sexe à l’école.

 le but de pallier ces inégalités de genre et de faire du système éducatif un véritable lieu de promotion de « l’égalité des chances entre les filles et les garçons ».


QUESTIONNAIRE EN LIGNE https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSer9itYNl-O0P--tGstLU9Ou3lrW_iepIqbYrAPe2ZWm7kagw/viewform

        merci de vos réponses



Un mot de l’intervenante :

 

* Christine Morin-Messabel, maîtresse de conférences en psychologie sociale à l’IUFM de Lyon, est membre du Laboratoire GREPS (groupe de recherche en psychologie sociale) à l’université Lyon 2. Ses recherches portent notamment sur l’identification à différents niveaux scolaires des facteurs contextuels susceptibles de moduler des stratégies de différenciations entre sexes. Elle travaille également sur des problématiques de formation des enseignants dans le cadre des politiques d’égalité des chances filles/garçons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comments