ACTUALITES‎ > ‎

La FCPE du Gard aux côtés des enfants de Nîmes jetés à la rue.

publié le 1 oct. 2015 à 12:53 par fcpe30@hotmail.fr   [ mis à jour : 1 oct. 2015 à 12:54 ]

La FCPE du Gard aux côtés des enfants de Nîmes jetés à la rue.
Quatre familles, et parmi elles onze enfants, dorment depuis quelques jours à la rue. Paradoxe idiot de nos politiques d'accueil sélectives en fonction de l'émoi, et basées sur des blocages administratifs, elles sont en attente ou déboutées du droit d'asile : on leur refuse le droit de travailler pour survivre, on les chasse également des structures d'accueil.
Du coup ces enfants, scolarisés, brillants élèves, se retrouvent à dormir dans la rue. Ils sont en danger ! Ces familles, présentes sur le sol français depuis 2 ans et demi, et présentant tous les signes d'une intégration déjà réussie, sont en danger en raison de la circulaire VALLS !
Ce 30 Septembre, au cours d'une manifestation devant la préfecture du Gard, la population qui connaît ces familles était là pour les soutenir.
Nous, parents d'élèves de la FCPE du Gard, ne pouvons accepter que notre pays (a contrario de l'Allemagne qui considère leur pays d'origine comme une dictature) laisse des gens, des enfants, vivre dans ces conditions, même une seule nuit.
Nous demandons que la situation de ces 4 familles soit réexaminée puisqu'à ce jour, l'une s'est vue assignée à résidence avant expulsion, deux autres attendent la même assignation et enfin la 4éme a six mois pour tenter d'obtenir son sésame.
Aucune politique de restriction du droit d'asile n'a jusqu'ici empêché les guerres qui jettent les peuples sur les routes de l'exil. Nous ne pouvons pas laisser croire que jeter des hommes, des femmes et des enfants par-dessus le bord de notre « capacité d'accueil » soit possible au regard de notre humanité.