ACTUALITES

CARAVANE FCPE LE 20 SEPTEMBRE

publié le 11 sept. 2017 à 11:32 par fcpe30@hotmail.fr

Une opération itinérante de la FCPE dans les quartiers de la politique de la ville.

 La FCPE du Gard renouvelle son opération itinérante de rencontre de tous les parents pour engager un dialogue autour de la cause des enfants, la vie des élèves, la question de l’école, des élections scolaires… Avec le soutien du commissariat général à l’égalité des territoires (CGET).

Nous organisons ce temps de rencontre le 20 septembre de 15h à 17h avec les parents, les habitants, les membres de la communauté éducative aux abords d’une caravane place Robert BASTIDE Nîmes Pissevin- Valdegour.

Cette initiative sera l’occasion d’informer le plus grand nombre de parents sur tous les changements importants de la rentrée qui impactent la vie des enfants à l’école : la semaine de 4 jours, les 12 élèves par classe en REP+, les emplois aidés, la question de l’orientation…. Les militants FCPE souhaitent aborder plus particulièrement la question de la place des parents à l’école, leurs attentes, leurs envies, leurs déceptions, leurs craintes… La FCPE se bat, en effet, depuis plus de 70 ans pour faire vivre le principe de coéducation dans l’école. Les parents sont des acteurs à part entière de l’école. Existe-t-il des parents qui ne souhaitent pas une scolarité réussie à leurs enfants ? Eu égard à leur propre histoire scolaire, à leur parcours personnel comme professionnel, à une incompréhension du système et de ses codes, au sentiment de se sentir jugé, de nombreux parents n’osent pas prendre leur place dans l’école. Or, il s’agit bien toujours d’être parent, acteur de la scolarité de ses enfants mais surtout être acteur de l’école pour l’intérêt de tous les enfants.

Autre objectif de cette opération itinérante, expliciter l’enjeu des élections de parents d’élèves et faire découvrir la FCPE et sa vie associative. La FCPE compte 310 000 parents d’élèves qui s’engagent sur des valeurs : laïcité, solidarité, égalité, mixité sociale et gratuité, avec pour seul objectif de défendre l’intérêt des enfants et des adolescents. L’ensemble de ces actions est le reflet de ce qu’est la FCPE : une fédération qui interroge la société sur le rôle de l’école et la place des parents d’élèves.


Au revoir Marie...

publié le 25 août 2017 à 08:26 par fcpe30@hotmail.fr   [ mis à jour : 25 août 2017 à 08:37 ]

Pour les adhérents tu es la première personne qu'ils ont soit au téléphone soit directement dans les locaux de la FCPE.
Toujours efficaces dans tes réponses et réactives pour solutionner  les problèmes.
Tu n'aurais presque pas besoins des administrateurs, c’était toi la Boss !
Tu nous as vu grandir au sein de la FCPE comme adhérents et comme administrateurs.
Tu m'as accompagné sur ces deux années de présidence aux CDPE.
Je dois dire que tu as été une collaboratrice très précieuse.
Ton départ pour nous tous sera un grand vide, nous aurions tant voulu qu'il en soit autrement .
Te voici arrivée à la fin d’une étape de ta vie et le début d’une autre.
Par ce message amical nous te souhaitons le meilleur pour l’avenir.

Florence Testud et les administrateurs

FORUM DES ASSOCIATIONS NIMES

publié le 22 août 2017 à 00:08 par fcpe30@hotmail.fr   [ mis à jour : 25 août 2017 à 08:36 ]

Nous vous attendons nombreux au forum des associations.
Un moment à partager avec les administrateurs départementaux.

Le Samedi 2 Septembre de 9h à 18h - sur Esplanade


Engagez-vous à la FCPE, ensemble construisons l'école pour la réussite de tous  !

LA FCPE PRESENTE SUR L ENSEMBLE DU TERRITOIRE DU GARD

publié le 1 août 2017 à 08:57 par fcpe30@hotmail.fr   [ mis à jour : 1 août 2017 à 09:26 ]

CONSEILS LOCAUX FCPE GARD




ACTUALITÉS

publié le 18 juil. 2017 à 02:57 par fcpe30@hotmail.fr   [ mis à jour : 18 juil. 2017 à 02:58 ]

Laurent Noé est nommé directeur académique des services de l’éducation nationale du Gard


Laurent Noé a pris les fonctions de Directeur Académique des Services de l’Education Nationale du Gard (DASEN) le 10 juillet.

Engagés dans une équipe de direction académique autour du recteur, en lien avec les services académiques et les corps d’inspection, les cinq DASEN et les trois DAASEN (deux dans l’Hérault, un dans le Gard) mettent en œuvre une politique académique formalisée dans le projet d’académie fédérant tous les acteurs et couvrant la période 2015-2018, qui se décline en 3 axes : la réussite des élèves, une insertion professionnelle réussie et un pilotage académique de proximité des territoires.

Le département du Gard comprend 12 circonscriptions du premier degré, 4 bassins d’éducation, 6 REP+ et 3 REP répartis sur 5 communes, 2 réseaux de lycées ainsi que trois Campus des métiers et des qualifications situés à Nîmes et Bagnols-sur-Cèze.

Son réseau scolaire est composé de 542 écoles publiques (65 057élèves), 54 collèges, 19 lycées généraux et technologiques, polyvalents et professionnels (50 154 élèves dans les établissements publics du second degré dont 2 529 post-bac). Au total, le département scolarise à la rentrée 2016, 73 621 élèves dans le premier degré, 64 696 dans le second degré dont 3 844 au niveau post-bac.

Laurent NOE, titulaire d’un D.E.A. d’Analyse et Géométrie de l’Université de Paris 6, a occupé les fonctions d’inspecteur d’académie, inspecteur pédagogique régional de mathématiques dès 2009 dans l’Académie d’Aix-Marseille, avant de devenir délégué académique à la formation et à l’innovation pédagogique de 2012 à 2015.

Il était directeur académique adjoint des services de l’Education nationale de la Seine-Saint-Denis (académie de Créteil) depuis 2015, conseiller de la rectrice pour le premier degré. De 2000 à 2009 il a été professeur agrégé de mathématiques dans des lycées de l’académie de Créteil.


RYTHMES SCOLAIRES

publié le 27 juin 2017 à 10:24 par fcpe30@hotmail.fr

Résultat de recherche d'images pour "rythmes scolaires 2017"Une frénésie qui entraîne pression, précipitation et confusion au sein de la communauté éducative;
La FCPE dénonce les pressions qui s’exercent depuis plusieurs semaines sur la communauté éducative autour du projet de décret de la semaine de 4 jours. Pour la FCPE, l’école publique est le premier rempart de l’égalité des enfants. Avec le projet de décret, selon les territoires, des enfants auraient 4,5 jours d’école quand d’autres en auraient 4.
Petite cerise sur le gâteau, cette dérogation pourrait ne pas être justifiée par le Projet Educatif de Territoire. Dans ce projet, l’intérêt de l’enfant n’est pas pris en compte. C’est une promesse de campagne électorale du président de la République : donner la liberté aux communes d’adapter la semaine scolaire en proposant de revenir à quatre jours. Cette promesse revêt une autre promesse, celle que cela puisse se faire dès le lundi 4 septembre 2017, dans moins de deux mois. Un avis défavorable majoritaire du Conseil Supérieur de l’Education, un rapport défavorable du Sénat, le manque de temps évident pour construire de véritable consultation avant de repenser une politique éducative…. Peu importe. Le gouvernement cherche à avancer, vite, montrer des résultats sur les engagements pris. 
Pour cela, tous les moyens sont bons. Le réseau de parents de la FCPE constate sur tout le territoire de nombreux dysfonctionnements : - Des conseils d’école « extraordinaires » qui sont convoqués sans vouloir respecter le délai légal de 8 jours avec pour seul sujet à l’ordre du jour : le rythme de la semaine, - Des conseils d’école qui ne respectent pas les principes même des textes de loi, à savoir d’organiser leur tenue sur des horaires qui permettent aux parents élus d’y siéger - Des courriers injonctifs de l’administration centrale des académies, envoyés aux collectivités pour les inciter à demander des conseils d’école, - Des propositions de « vote » par procuration, d’émission d’avis par écrit…. Pour la FCPE, on est bien loin de l’école de la confiance que Monsieur le Ministre dit vouloir créer et faire vivre. La coéducation, la confiance se construit dans le respect du dialogue et aussi dans celui du bon fonctionnement des instances.

L ACCUEIL ET LA SCOLARISATION DES ENFANTS DE MIGRANTS

publié le 20 juin 2017 à 08:02 par fcpe30@hotmail.fr


La FCPE Midi-Pyrénées et la FCPE Languedoc-Roussillon ont le plaisir de vous convier au colloque

 

« L’accueil et la scolarisation des enfants migrants en Région Occitanie »

 

le samedi 24 juin 2017

à l’Institut Universitaire et Technologique de Béziers.

 




  1.               Ce colloque a notamment vocation :


·         d’organiser des échanges entre les parents d’élèves et la communauté éducative ;

·         d’identifier la pédagogie et  la photographie des dispositifs de scolarisation mis en place en direction de ces publics ;

·         de faciliter la mise en réseau des différents acteurs intéressés par ces problématiques d’intégration (Éducation nationale, fédérations de parents d’élèves, acteurs associatifs, Ligue des Droits de l’Homme…).

 

En ce sens, cette journée est l’occasion pour les différents réseaux de se rencontrer et d’échanger.

 

Cette journée se déroulera autour de 3 temps et réunira des universitaires, personnels de l’Éducation Nationale, acteurs associatifs, parents d’élèves :

1er session : Géopolitique – Région Occitanie, terre d’accueil historique

2ème session : Accueil des enfants migrants – Scolarisation des enfants migrants - Les dispositifs

3ème session : Pour une intégration réussie : des approches de l’accompagnement

 

Vous avez été nombreux à accueillir favorablement la thématique de la scolarisation des enfants de migrants lors de la diffusion du film de présentation sur « Lyasid, Polo et les autres » lors du congrès national ce week-end à Biarritz.

 

 

Vous pouvez vous inscrire via le lien suivant Accéder au formulaire d'inscription

 

Pour tout renseignement : enfantsmigrantsbeziers2017@gmail.com.

 

Nous avons bien conscience de la difficulté d’organisation dans de si brefs délais et nous nous en excusons. Ce colloque vous vous en doutez n’a pas été facile à initier compte tenu des réserves sur cette problématique.

 

Comptant néanmoins sur votre présence,

 

Comité de pilotage FCPE Midi-Pyrénées/FCPE Languedoc-Roussillon

enfantsmigrantsbeziers2017@gmail.com

RYTHMES SCOLAIRES

publié le 10 juin 2017 à 02:22 par fcpe30@hotmail.fr

Bonjour à toutes et à tous,

 

Vous le savez, jeudi 8 juin s'est tenu le conseil supérieur de l’Education. Parmi les textes à l’ordre du jour : le décret rythmes scolaires. 

 

Suite à la mobilisation samedi matin lors de notre congrès national, la FCPE a manifesté ce jeudi devant le Ministère.

 

Nous tenons à remercier les militants franciliens qui ont fait le déplacement de bon matin aux côtés de notre délégation en CSE.

 

Cette action a été l’occasion de dévoiler une caricature réalisée spécialement pour la FCPE, n’hésitez pas à la relayer !

 

https://pbs.twimg.com/media/DBx5N6eXgAAh0KP.jpg:largeN’hésitez pas également à nous faire part de vos mobilisations sur le terrain et à nous envoyer vos photos et vidéos.

 


70 ans de la FCPE

publié le 6 juin 2017 à 12:45 par fcpe30@hotmail.fr

[FILM ANNIVERSAIRE] Petit retour en images sur 70 ans de mobilisation des parents d'élèves FCPE pour défendre l'école publique, laïque et gratuite. Des archives méconnus que la FCPE vous fait partager à l'occasion de son congrès anniversaire à Biarritz !

https://www.facebook.com/fcpe.nationale/videos/1509586379116155/


RENCONTRE DEPARTEMENTALE : EGALITE FILLES / GARCONS

publié le 6 mai 2017 à 07:52 par fcpe30@hotmail.fr   [ mis à jour : 6 mai 2017 à 07:53 ]

Aujourd’hui, les orientations scolaires et professionnelles restent largement déterminées par le genre.

 

Comment ce phénomène est-il pris en compte dans le monde de l’éducation et de la recherche ?

 

 Le genre en éducation, question abordée depuis les années 1970 au niveau institutionnel.


Quelle est la place du genre dans l'histoire, et notamment dans celle que l'on enseigne ? Quelles sont les représentations du féminin et du masculin en contexte éducatif ? Comment influencent-elles les évolutions scolaires, sociales et professionnelles des élèves ?

 La formation des enseignements et les supports pédagogiques (manuels, films ou albums) sont interrogés dans une logique pluridisciplinaire qui permet de mieux comprendre la complexité des enjeux de mixité et d'égalité des chances à l'école.

 Depuis une vingtaine d’années, les recherches sur le genre en éducation ont porté justement sur la question de l’orientation et notamment la non-diversification de l’orientation des filles.

Cette asymétrie dans les stratégies d’orientation s’observe en particulier au niveau des filières scientifiques et techniques. Ce constat a induit de nombreuses recherches, sur l’appartenance de sexe et le rapport aux savoirs, dans une perspective de compréhension des mécanismes qui influent sur la représentation « genrée » des disciplines scolaires, et sur l’intériorisation de ce rapport en termes d’image de soi en tant qu’élève.

 D’autres travaux se sont conjointement intéressés (dans la même perspective théorique) aux facteurs de reproduction des rapports sociaux de sexe au sein du système éducatif : relations entre pairs, mixité, interactions maître-élèves, représentations du féminin et du masculin au niveau des manuels scolaires, albums de jeunesse… 

 Notre objectif est de vous permettre d’analyser et de réfléchir avec vos enfants, élèves concernant les stéréotypes de sexe à l’école.

 le but de pallier ces inégalités de genre et de faire du système éducatif un véritable lieu de promotion de « l’égalité des chances entre les filles et les garçons ».


QUESTIONNAIRE EN LIGNE https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSer9itYNl-O0P--tGstLU9Ou3lrW_iepIqbYrAPe2ZWm7kagw/viewform

        merci de vos réponses



Un mot de l’intervenante :

 

* Christine Morin-Messabel, maîtresse de conférences en psychologie sociale à l’IUFM de Lyon, est membre du Laboratoire GREPS (groupe de recherche en psychologie sociale) à l’université Lyon 2. Ses recherches portent notamment sur l’identification à différents niveaux scolaires des facteurs contextuels susceptibles de moduler des stratégies de différenciations entre sexes. Elle travaille également sur des problématiques de formation des enseignants dans le cadre des politiques d’égalité des chances filles/garçons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1-10 of 153